Jacques Adnet

Jacques Adnet

Jacques Adnet est né en 1900 à Châtillon-Coligny, a fréquenté l'école de design de la ville d'Auxerre et a, par la suite, étudié l'architecture à l'École nationale supérieure des Arts Décoratifs, à Paris. Avec son frère jumeau Jean, Jacques Adnet a fondé le studio de design JJ Adnet. Dans les années 1920, il a été un des jeunes designeurs du pays les plus prometteurs et a été invité à participer à des expositions comme le "Salon d'Automne" ou les "Expositions des Arts Décoratifs", où il a reçu les premières récompenses pour ses meubles ou accessoires. Adnet a été un des premiers designeurs à combiner le métal et le verre en structure et décor de surface. Par ailleurs, la fonctionnalité et la simplicité géométrique étaient pour Jacques Adnet des principes importants avec lesquels il a développé le Style Art Déco.

Au jeune âge de 28 ans, Jacques Adnet a été directeur de la "Compagnie des Arts Français (CAF)" qui lui a servi de tremplin pour ses créations de meubles modernistes, dans lesquels il fait cohabiter le bois haut de gamme, le métal chromé, le cuir, le parchemin ou le verre fumé. Dans son équipe ont travaillé entre autres les décorateurs Jourdain, Charlotte Perriand et Georges Jouve. Alors que dans les années 1940 Jacques Adnet travaillait avec la maison Hermès, il a conçu l'aménagement et la décoration de nombreuses boutiques de mode et a même mis au point sa propre collection de meubles avec la marque de luxe. Dans les années 1950, on lui a notamment confié la décoration des pièces privées du Palais de l'Elysée pour le Président de la République française, ainsi que la décoration de la salle de conférence du siège de l'UNESCO à Paris.

Sa passion pour le verre et le cuir est évidente dans le Miroir Adnet commercialisé par la marque de design Gubi et entouré de cuir élégant, emblématique de la signature de Jacques Adnet. Le designer et architecte est décédé en 1984, mais ses meubles et accessoires jouissent toujours d'une grande popularité en raison de leur intemporalité.