Constantin Wortmann

Constantin Wortmann

Constantin Wortmann dirige à Munich le studio de design "Büro für Form" qui réalise des projets principalement dans le domaine du design produit, luminaire et de la décoration d'intérieur. Il a mis au point des concepts d'éclairage en collaboration avec des marques comme Vibia, Slide, Modoluce, Kundalini, Koziol ou encore Dark.

Le designer industriel, né en 1970 à Munich, a tout d'abord travaillé de 1995 à 1998 dans l'équipe du fameux designer allemand Ingo Maurer, jusqu'à ce qu'il obtienne son diplôme de designer industriel à l'Ecole de design de Hambourg et Munich en 1998. Avec Benjamin Hopf il a, en 1999, fondé le studio de design "Büro für Form" dont le succès est illustré par les très nombreux prix et expositions internationales qu'il a remporté et qui lui ont été consacrées. Depuis 2006, date à laquelle Benjamin Hopf a quitté le "Büro für Form" pour suivre sa propre voie, Constantin Wortmann le dirige seul. Ses créations présentent des formes organiques et fluides qui rompent avec ce qu'on a l'habitude de voir et sont parfois agrémentées d'une pointe d'humour. Selon Wortmann, une lampe ne requiert pas seulement une fonctionnalité parfaite, mais aussi un peu de poésie. Les travaux de Constantin Wortmann et "Büro für Form" ont attiré l'attention dans de nombreuses publications, ont été maintes fois primés et ont déjà fait l'objet de présentations dans des expositions internationales.

De la rencontre du designer munichois avec Thomas Schulte, le fondateur de la marque next, en 1999 à Leipzig, a résulté une collaboration. Aujourd'hui, Constantin Wortmann est un membre de l'équipe next pour laquelle il a non seulement créé de nombreuses lampes next, mais en a aussi réalisé le logo, l'image corporative, des séances photo, des catalogues et des stands de foire pour l'entreprise basée à Cologne. Parmi les oeuvres les plus marquantes de Constantin Wortmann pour next, il y a la futuriste suspension Enterprise, les collections sobres et extravagantes Alien et Blubb qui porte le titre de "Lampe de l'année 2017".

Photo: Robert Brembeck